L’avenir de la photographie
Les oculi de l’église de Chaligny

Nouvelle photo de groupe : les conscrits de la classe 1948

La photo numérique

Depuis quelques années, un nouveau procédé : la photographie numérique, fait des progrès appréciables et constants, tant au point de vue de la qualité de la photo que du prix des appareils.

Ses avantages, par rapport à la photographie analogique, sont multiples :

-  La photo est immédiatement visualisable, et peut être éliminée si elle ne correspond pas au résultat escompté.

-  Enregistrée sur un ordinateur, elle peut être retouchée pour éliminer d’éventuels petits défauts ou utilisée dans une oeuvre de création.

-  Quand elle est jugée parfaite, elle peut être imprimée ou diffusée sur le net (par e-mail ou site web interposé), afin d’en faire profiter immédiatement famille et amis, même s’ils habitent à des milliers de kilomètres, ou gravée sur Cd-Rom.

Les deux-en-un vidéo-photo

La tendance des appareils photos numériques et des camescopes est de proposer la prise de vidéos et de photos. Ils n’égalent pas les appareils dédiés, mais leurs performances sont satisfaisantes.

Pour les appareils photos numérique, photos et vidéos sont enregistrés sur une carte-mémoire dont la capacité augmente rapidement. Un petit bémol pour les vidéos réalisées à partir d’un appareil photo numérique : le réglage de la première photo sert de référence à la totalité de la vidéo. Le passage du sombre au lumineux est donc fortement déconseillé.

Quant aux camescopes numériques, ils offrent la possibilité de faire des photos de bonne qualité (4 millions de pixels ou davantage), mais avec peu de réglages. Le support d’enregistrement vidéo le plus populaire est toujours la cassette DV (10 ans d’âge en 2005), mais le DVD gagne du terrain et les constructeurs misent sur la carte mémoire. Toutefois, pour l’année 2005, les nouveaux supports n’ont pas encore résolu le problème du montage sur ordinateur, car ils utilisent des formats compressés difficilement manipulables.

La qualité des vidéos et des photos sur les appareils non dédiés est intéressante.

Le choix d’un appareil photo numérique s’avère plus difficile que celui d’un appareil argentique, car la qualité de l’objectif n’est plus un critère suffisant. Il faut tenir compte également de la qualité du capteur qui transforme la lumière en bits qui seront ensuite exploités par le microprocesseur de l’appareil.

L’évolution des appareils photos numériques est très rapide. Chaque année, de nouveaux modèles plus performants remplacent les modèles de l’année précédente.

En conclusion, l’appareil photo numérique propose sans cesse des performances accrues pour un prix moindre, le budget consacré à son achat est encore élevé compte tenu de sa rapide obsolescence.

Le marché des photos anciennes

Nous avons tous, dans nos greniers ou dans de vieux albums, des photos du temps passé. Elles sont plus ou moins intéressantes, et nous cherchons surtout à reconnaître notre parentèle ou leurs amis, et non à en faire une source de revenus... ou de dépenses !

Cependant, à partir de 1976, un marché de la photo s’est mis en place. Il est très actif. Ainsi, le 24 janvier 2003, un portrait unique d’Arthur Rimbaud (format carte de visite), datant de 1781 et réalisé par Etienne Carjat, a été adjugé pour la somme de 69 000 Euros (81 000 Euros, frais inclus) !

(JPG)

1871. Rimbaud
par Etienne Carjat

Les photos anciennes entrent au musée : dernièrement, la Bibliothèque Nationale de France a acheté un document flou, " Le Cheval et son lad", premier document-photo imprimé sur papier en 1825, accompagné d’une correspondance de Niepce, tandis que le Musée d’Orsay a acquis "Le Stryge" de Charles Nègre(ventes Viollet-le-Duc) placé en haut de Notre-Dame, avec vue plongeante sur Paris.

(JPG)

1853. Le Stryge
par Charles Nègre
(32cm x 23cm)

L’engouement pour les photos anciennes se justifie pleinement, et il serait dommage que ces témoignages des premiers temps de la photographie soient perdus.

Cependant, les photos modernes ont aussi leurs adeptes, notamment pour les superbes portraits de Man Ray (mort en 1976), les superpositions de Le Gray et les photogrammes* de Bayard ("rayogrammes" pour Man Ray), les graffitis de Brassaï, les photos de Robert Doisneau (mort en 1974), Willy Ronis, Cartier-Bresson, etc.

Une troisième catégorie : la photo contemporaine est davantage un moyen d’expression que la reproduction fidèle de la réalité. Leurs auteurs se disent plasticiens et utilisent la photo avec d’autres techniques. Parmi eux, citons les paysages de l’Allemand Andreas (né en 1955), Cindy Sherman, Nan Goldin (réalisme à outrance), les photos de mode de Guy Bourdin, Jean-Loup Sieff, Herb Ritts.

A la naissance de la photo, le but était de reproduire ce que l’oeil voyait. Plus d’un siècle s’est écoulé, et les artistes se sont appropriés la photo comme instrument de leurs rêves.




Mis en ligne le jeudi 6 juillet 2006 par Axsane
A propos de ce site | Mentions légales | © Axsane 2005 - Tous droits réservés



Accueil
Plan du site
Contact
Privé
En passant par Chaligny...
Où se trouve-t-il ?
Habitat
Au fil des rues...
Démographie
Logo et blason
Eglise
Architecture
Historique
Extérieur
Intérieur
Choeur de l’église
Vitraux
Statues anciennes
Les collatéraux
Orgue
La nef
"Bans" de l’église
Fonts baptismaux
Fêtes religieuses
Processions
Communions vers 1900
Patois lorrain
Définitions
La chasse au patois
Lexique lorrain
Expressions lorraines
Expressions familiales
Ecoles et crèche
Chali’chatons
Agriculture et industrie
Vigne et vin gris
Castine
Les Tricoteries de Chaligny
L’usine de Neuves-Maisons
Historique
Chaligny et l’usine
Impacts divers
Fours à chaux de Vaucouleurs
Glossaire
Minerai de fer
Bassins ferrifères lorrains
Le fer à Chaligny
Sainte Barbe
Fonderie au 17ème siècle
La famille Chaligny
Vie d’un mortier
Chaligny dans l’histoire
L’histoire avant l’histoire
La naissance de Chaligny
La grotte du Géant
Documents anciens
Charte de 1126
Acte de vente de 1599
Les seigneurs de Chaligny
Glossaire
Aux 11ème et 12ème siècles
Les Vaudémont
Hugues 1er
Gérard II
Hugues II
Hugues III
Henri 1er
Henri II
Henri III
Henri IV
Les Joinville
Henri V
Marie de Luxembourg
Alice de Joinville-Vaudémont
Les Neufchâtel
Thiébaut VIII
Thiébaut IX
Henri de Neufchâtel
Les Thierstein
Oswald de Thierstein
Oswald de Thierstein, fils
Henri de Thierstein
Les Neufchâtel
Elisabeth de Neufchâtel
Les d’Isembourg
Salentin d’Isembourg
Henri d’Isembourg
Bonne d’Isembourg
Les Mercoeur
Nicolas de Vaudémont-Mercoeur
La guerre de Trente Ans
La Lorraine dévastée
Le traité de Westphalie
Les belligérants
La Lorraine et ses alliés
La France et ses alliés
Le 18ème siècle
19 mars 1732
En 1763 à Chaligny
En 1790
En 1792
En 1795
Le 19ème siècle
Epoque napoléonienne
Debrod, soldat de l’Empire
Guerre de 1914-1918
Guerre et paix
Chalinéens morts pour la France
Le clairon de l’armistice
Photos de guerre
Témoignages
La Légion d’honneur
Historique
Médaillés à Chaligny
Médaille de Sainte Hélène
Historique
Descriptif
Médaillés de Chaligny
Médaillés de Neuves-Maisons
Médaillés de Maron
Médaillés de Pont Saint Vincent
Le village de nos grands-parents
Les lieux de rencontre
Les traditions
Les métiers
La photographie
Historique
Le 1er photographe de Chaligny
L’avenir de la photographie
Les moyens de communications
Le train
L’aéroplane
Le téléphone
L’automobile
Historique
Quelques automobiles
Galerie de photos
Avis de recherche
Photos de mariage
1906 - Denis-Picard
1906 - Joly-Michel
1906 - Gérardin-Fournier
1908 - Galliot-Grandcolas
1920 - Labroche-Revemont
1920 - Royer-Labroche
1920 - Gérardin-Savers
1935 - Dufourq-Galliot
1946 - Labroche-Fort
Photos de groupe
Dans les rues
Les conscrits
Les conscrits de 1948
Généalogie
Famille Galliot
Mon ascendance Galliot
Famille Bourlier
Famille Marchal
Bibliographie et liens
Bibliographie
Liens
A propos de ce site
Plan du site
Vos remarques
Réalisation du site